Introduction
 

Cette page web se propose d'exposer au débutant comment utiliser des bitcoins.

 
Ce sont des explications pratiques permettant de se servir de différents services et produits informatiques disponibles sur internet.
 
 

En 2017 on entend parler du Bitcoin aux actualités, mais peu de gens saurait dire d'où ça sort et comment ça fonctionne. Et surtout à quoi ça sert, à part payer des rançons ou faire du commerce illégal, choses que les journalistes aiment bien montrer en spectacle.

Cette page web peut être considérée comme des travaux pratiques, un tutoriel qui permet d'utiliser des bitcoins et de se rendre compte que ce n'est pas si compliqué à utiliser. Cela devrait permettre également de commencer à comprendre les mécanismes de circulation de cette monnaie, différents de ce que nous connaissons, mais simple à assimiler à l'usage.

 

La suite donne des explications pratiques volontairement limitées à 3 produits : le porte-monnaie électronique Copay et les sites d'achat / vente de bitcoins Kraken et LocalBitcoins.

 

Pour connaître d'autres produits similaires, et pour avoir des explications plus détaillées concernant le Bitcoin, une liste de liens est disponible plus bas dans le texte.

 

Un débutant qui veut faire simple, c'est-à-dire posséder un porte-monnaie et commencer à l'utiliser pour faire ses achats, peut installer un porte monnaie electronique Copay sur son smartphone et demander à un proche possédant des bitcoins de lui en fournir, gratuitement ! Ou en échange d'euros par exemple. Ainsi il n'est pas nécessaire de s'inscrire sur un site d'échange pour acheter des bitcoins.
 

Selon l'usage qu'on veut faire de ses bitcoins, la suite des explications est là pour démarrer dans ce domaine.
 

1 - Recevoir des bitcoins sans savoir comment cela fonctionne
Explications
 

2 - Acheter / payer des produits et des services
Il faut installer un porte-monnaie electronique comme Copay
Acheter des bitcoins
Les dépenser avec son porte-monnaie


3 - Stocker / épargner des bitcoins
Il faut créer un nouveau porte-monnaie papier
Acheter des bitcoins
Les transférer dans le porte-monnaie papier
Vérifier dans la base de données


4 - Spéculer
Il faut s'inscrire sur une plateforme d'échange LocalBitcoins ou Kraken
Acheter / vendre les bitcoins
Utiliser une application de trading et d'alerte comme Bitcoin Ticker Widget


5 - Pour ceux qui veulent savoir avant d'y croire, voir la théorie avant de passer à la pratique
Une brève explication en bas de ce document
Les liens utiles pour naviguer sur le web
 

 


Dernière mise à jour : 14 juillet 2017 - Pour m'envoyer message / commentaire / avis / remarque : Contact

Lien vers cette page :
http://didier.celse.free.fr/bitcoin/index.htm

Télécharger cette page en PDF   ( 54 pages - environ 11 Mo )

Ce site ne stocke pas de cookies.

Autres tutoriels : Copay, Ripple




Table des matières

Introduction

Explications sommaires

Petite argumentation sur les avantages du bitcoin

Les aspects critiquables

Liens utiles

    Pour les débutants
    Forum, FAQ, discussions, actualités
    Choix de porte-monnaie et de plateforme
    Cours, spéculation, courbes, graphiques
    Interroger, analyser, explorer la blockchain
    Les autres crypto-monnaies

Le porte-monnaie Copay
    Recevoir des bitcoins
    Envoyer des bitcoins
   Vider un porte-monnaie papier

Créer un nouveau porte-monnaie

    Le site web
    Nouveau porte-monnaie papier
    Nouveau porte-monnaie cerveau

La plateforme LocalBitcoins
    Identification sur le site
    Acheter des bitcoins
    Transferer des bitcoins vers une autre plateforme ou un autre porte-monnaie
    Convertir des bitcoins en €

La plateforme Kraken
    Identification sur le site
    Approvisionnement du compte en devises (€)
    Acheter des bitcoins au prix du marché
    Proposer une offre d'achat de bitcoins
    Recevoir des bitcoins d'un autre porte-monnaie
    Envoyer des bitcoins à un autre porte-monnaie
    Convertir des bitcoins en €uros, au prix du marché
    Convertir des bitcoins en €uros : faire une offre de vente
    Transférer les €uros vers son compte en banque
    Les modalités d'inscription

Transférer des bitcoins (liste de liens)

L'application Bitcoin Ticker Widget
    À propos de la spéculation avec la Bitcoin

La base de données Blockchain
    Consulter le contenu d'un porte monnaie
    Imprimer un QR Code

Google Authenticator



Explications sommaires pour les gens pressés
 

Anecdote : vous avez réussi à vendre, sur un vide-grenier ou sur internet, un vieux tourne-disque à un collectionneur pour un montant de 350 €.
 

L'acheteur vous propose de régler la facture en bitcoins! Ou bien, en plaisantant, vous dites au hasard "Puisque vous n'avez pas de liquide ou de chèque, alors je prends des bitcoins", et, surprise, l'acheteur vous dit OK !
 

Le fait d'accepter un paiement en bitcoin n'est pas nécessairement une feinte destinée à vous escroquer. Au contraire, cela peut être une garantie de règlement plus sûre que les faux billets, le chèque en bois ou le versement d'une caution avec promesse de crédit. Quand il n'y a pas d'autres alternatives, et pour être certain de ne pas rater la vente, même si on est pris au dépourvu, il n'est pas risqué d'accepter ce paiement en bitcoin. Les arguments en faveur de cette solution sont développés au paragraphe suivant.

 
Si l'acheteur est pressé, et avant qu'il ne change d'avis, une quinzaine de minutes peuvent être suffisantes pour que le vendeur soit prêt à recevoir un règlement en bitcoins.

En résumé : avec un PC ou un smartphone on obtient un portefeuille vide, cette opération est gratuite, anonyme et ne nécessite aucune inscription sur un site. Ensuite on fourni l'identifiant, c'est-à-dire l'adresse publique, de ce portefeuille au fournisseur de bitcoin qui va transférer ces derniers dans ce nouveau portefeuille. C'est l'opération la plus simple et la plus anonyme qui soit. Seul le facteur humain pourrait perturber l'opération ! Le mieux est d'abord de recevoir les bitcoins dans son nouveau portefeuille, car l'opération est irréversible. Puis de fournir en échange les euros, l'objet ou le service.

Petite remarque : il est totalement inutile d'installer un programme sur le PC, contrairement à ce que certains peuvent conseiller (du genre "télécharger et installer Bitcoin Core"). Sur un smartphone il faut installer une application simple,Copay par exemple.


En détails : La condition nécessaire est de disposer d'une connexion internet. Le mieux est un PC en Wi-Fi. Mais un smartphone avec une connexion 4G/Wi-Fi peut faire l'affaire.
 

 En fait il y a 2 variantes :

a - Chez soi avec un PC, lorsque par exemple la vente s'est déroulée par email ou internet et qu'on est pas trop pressé.

b - Ailleurs avec un smartphone, lorsque par exemple acheteur et vendeur sont en présence.


 

Voici ce qu'il faut faire en 5 étapes  :
( et aussi ce qu'il ne faut pas faire, après l'étape 5 )

 


1 - vérifier le cours du bitcoin sur ce site : http://www.bitcoincours.com/ . Et décider avec l'acheteur du montant en bitcoin. Par exemple 350 € = 1 bitcoin ( BTC en abrégé).
 


 

 
 

2a (PC) - Créer un porte-monnaie cerveau.  Important : il faut bien conserver en lieu sûr la phrase clé qui a permis de créer ce porte-monnaie.


2b (Smartphone) - Sur son smartphone, installer un porte-monnaie électronique Copay.
 

 

 

3a (PC) - Fournir l'Adresse Bitcoin du nouveau porte-monnaie cerveau à l'acheteur. On peut par exemple prendre en photo le QR Code et lui envoyer. Ou bien copier / coller la chaîne de caractères Adresse du porte-monnaie, et l'envoyer par email.
 


 

Important : ne jamais communiquer la clé privée secrète. Ni la phrase clé qui a permis de créer le porte-monnaie !
 

3b (Smartphone) - Recevoir les bitcoins dans le portefeuille électronique Copay.

 


 

4 - Attendre la réponse de l'acheteur, quelque chose du genre "Ça y est j'ai transféré 1 BTC dans ton porte-monnaie". Puis attendre 5 à 10 minutes.
 

 

 

5a (PC) - Vérifier sur internet que le contenu du porte-monnaie correspond à ce qui est attendu.

5b (Smartphone) - Vérifier le montant disponible dans le portefeuille électronique Copay.
 

 
 

Si on a bien suivi ces 5 étapes, les bitcoins sont stockés en sécurité. Ensuite...
 

Soit on veut utiliser ses bitcoins, la suite de cette page internet donne des explications pour les dépenser ou bien les convertir en euros par exemple.
 

Soit on ne veut plus entendre parler de bitcoins et récupérer ses 350 €. Dans ce cas, le plus simple est de demander à un proche de confiance qui sait comment manipuler les bitcoins et les porte-monnaie. Il faudra lui révéler la phrase secrète qui a permis de créer le porte-monnaie cerveau, et il saura quoi faire pour les convertir. Ou bien il faudra lui transférer ses bitcoins à partir du porte-monnaie Copay qu'on vient d'installer sur son smartphone.
 

Si récupérer des euros risque de prendre du temps, il faut vérifier si le cours de conversion devient favorable, ou se met malheureusement à chuter. Ce qui est certain c'est que les bitcoins sont conservés indéfiniment sans disparaître ou s'évaporer !

En attendant, la précaution importante c'est de bien mémoriser et/ou conserver la phrase clé du nouveau porte-monnaie cerveau, et savoir facilement la retrouver. Ou, dans le cas d'une nouvelle installation de Copay, de faire une sauvegarde de ce porte-monnaie.
 


Petit conseil : plutôt que d'être pris au dépourvu, le mieux est d'être prévenant en se préparant tranquillement un porte-monnaie papier, similaire au porte-monnaie cerveau de l'étape 2 ci-dessus. Il suffit d'imprimer le QR Code et l'adresse publiques sur un bout de papier (2 cm x 2 cm), et de garder cela dans son portefeuille ( celui qui n'est pas virtuel ! ). On peut aussi en garder une copie dans son smartphone (PDF ou JPG). Là aussi il faut penser à garder secrètement la clé privée.
Peut être que ce porte-monnaie ne servira jamais, mais au hasard des rencontres on peut croiser un bon donateur de bitcoins !

 
 

Voici ce qu'il ne faut pas faire
 

Une petite explication intermédiaire : un porte-monnaie est identifié par 2 codes cryptés appelés clés, comme pour un coffre fort.
 

> La clé publique : on peut la communiquer à n'importe qui, elle permet de remplir le porte-monnaie avec des bitcoins
 

> La clé privée : elle est secrète et personnelle, elle permet de vider le porte-monnaie de son contenu.
 

Le système Bitcoin est complètement anonyme, rien n'est prévu pour savoir qui est propriétaire d'un porte-monnaie d'une part. D'autre part quelqu'un qui connaît une clé privée peut à tout moment vider le contenu du porte-monnaie. Et on ne saura pas de qui il s'agit.
 

Donc ce qu'il ne faut pas faire, si quelqu'un vous propose de payer en bitcoin : c'est d'accepter des bitcoins imprimés sur papier, ou même au format PDF, qui passent de mains en mains. Ce genre de document peut se présenter sous plusieurs formes. Par exemple :
 

 

 


 

Il peut y être imprimé 1 BTC, ou 50 BTC, ou 100 BTC, etc... C'est très décoratif... et ça peut impressionner !  Mais cela n'a rien à voir avec un billet de banque, cela peut n'avoir aucune valeur.
En effet, sur ces 3 échantillons les clés privées sont visibles. Même si le 3ème est prévu pour cacher le QR Code de la clé privée par un pliage. Un intermédiaire qui a en main ce document peut prendre simplement en photo ces clés pour vider ensuite les porte-monnaie. Cela prends quelques minutes.
 

Même si l'acheteur tente de vous convaincre qu'il n'y a pas de problème, que se sont des vrais bitcoins, qu'il te jure sur sa mère, etc... le risque est de se retrouver avec un porte-monnaie vide.
 

 
 

 
 

Petite argumentation sur le bitcoin
 

>>>  Pourquoi il y a très peu de risques à accepter un paiement en bitcoins ?  <<<
 

Le système Bitcoin est planétaire, il ne dépends ni d'une banque, ni d'un état. Il est utilisable partout où internet est disponible. La monnaie est facilement transportable.
 

Personne ne peut le neutraliser comme pourrait le faire une banque en bloquant des comptes et des distributeurs de billets. Pour bloquer le réseau bitcoin il faudrait arrêter internet ! Le système est immunisé contre une faillite bancaire.
 

C'est un système indéchiffrable et inviolable grâce à la cryptographie. Depuis ses débuts en 2009 de nombreux pirates et hackers ont tenté de modifier ou de voler des bitcoins sans succès. La fausse monnaie et la contrefaçon sont impossibles. Le réseau est inattaquable.
 

Il n'y a pas de système de crédit, ou de compte déficitaire comme un compte en banque. Il est impossible de payer avec des bitcoins que l'on ne possède pas. Ça fonctionne par vases communicants : quand un porte monnaie se vide, il y a obligatoirement un autre qui se rempli, exactement du même montant.
 

Les contenus des porte-monnaie est enregistré dans une base de données (la blockchain) dupliquée dans plusieurs centaines d'ordinateurs reliés entre eux, et qui se synchronisent automatiquement. Ils analysent, contrôlent et valident toutes les transactions.
 

La fraude est impossible, comme par exemple le double paiement. En d'autre termes on ne peut pas utiliser deux fois le contenu d'un porte-monnaie, même si on s'y prends très vite ! La deuxième tentative va échouer car le système de contrôle en réseau va la rejeter.
 

Il est impossible de voler des bitcoins, à moins de subtiliser une clé privée qui n'a pas été correctement gardée en lieu sûr.  Si on est cambriolé chez soit, on peut se faire détrousser ses billets de banque conservés dans un bas de laine, mais pas ses bitcoins.
 

Le système est complètement anonyme. La base de données ne contient que des données chiffrées, et rien n'est prévu pour stocker l'identité des propriétaires de porte-monnaie. Il n'y a pas de nr de série comme pour les billets de banque.
 

La durée de conservation des bitcoins dans la base de données est infinie et ne dépends que d'internet et des utilisateurs. Aucune autorité ne peut décider d'effacer purement et simplement les bitcoins.
 

 

>>>  Autres avantages  <<<
 

Les transferts sont instantanés, sur toute la planète, en moins de 10 minutes, avec des frais quasiment nuls, très inférieurs à ceux des cartes bancaires et de Paypal.
 

Il n'y a pas de limite de montants transférés.
 

Il n'y a pas d'intermédiaires pour transférer ou stocker les bitcoins.
 

La création d'un "compte" est instantanée, plus rapide qu'un nouveau compte en banque. D'ailleurs on ne parle pas de compte mais de porte-monnaie. N'importe qui peut échanger, stocker, spéculer. Pas besoin de montrer patte blanche ou de justifier quoi que ce soit concernant ses possibilités de financement, son identité, ses revenus, sa nationalité, son domicile et sa vie privée.
 

Il n'y a pas besoin de s'inscrire à un site, il n'y a pas de "compte" bitcoin, comme un compte en banque. Ce n'est pas un réseau sociale comme Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat, ... avec une adresse email et un profile à renseigner. Il suffit d'acquérir un porte-monnaie virtuel, gratuit, pour le remplir de bitcoins, cela de façon anonyme.

Coté anonymat, la possession d'un porte-monnaie, ou plusieurs, fait mieux que les banques Suisses où au moins deux personnes connaissent l'identité des clients. Avec le bitcoin l'anonymat est complet, et le coût de gestion est nul.

Le BTC n'est pas une monnaie privée qui permet de verser des dividendes aux actionnaires. Son créateur, anonyme, n'a déposé aucun brevet qui lui aurait permis de toucher des royalties.

Conclusion et recommandation : en tant que vendeur, spécialement sur internet, pour éviter les arnaques (faux chèques de banque, faux comptes Paypal, fausse monnaie en espèce) et défauts de paiement (chèque non approvisionné), recevoir des bitcoins pour le paiement est une bonne solution. C'est très rapide et le paiement est irréversible.
 

 
 

Les aspects critiquables
 

Le cours bitcoin est très volatile, tant que son usage ne sera pas largement répandu.

Le caractère irréversible d'un transfert : lorsque le virement est effectué, il n'est pas possible de l'annuler et de revenir en arrière en cas d'erreur, de montant ou de destinataire.
 

Il faut être très vigilant en ce qui concerne le stockage sécurisé et la récupération de ses porte-monnaie. Et aussi en ce qui concerne le détenteur des ses porte-monnaie en ligne, c'est-à-dire les plateformes d'échange. Il y a au moins trois raisons pour lesquelles on peut perdre ses bitcoins :

1 - Perte du porte-monnaie ( de la clé privée  jetée à la poubelle )
2 - Des escrocs ont vidé la plateforme de stockage en ligne de bitcoins et/ou de devises ( voir Sheep Marketplace et Global Bond Limited )
3 - Le site de la plateforme subi trop d'attaques informatiques, il n'est pas suffisamment protégé et il est obligé de fermer ses portes.
4 - Le site d'échanges permet d'effectuer des opérations illégales ( vente de stupéfiants sur Silk Road )
 

À propos de ces plateformes d'échange : le Bitcoin a fait parler de lui en 2014, la plateforme MtGox a été piratée, des devises et des bitcoins ont été volés à hauteur de 352 millions d'euros. Fin 2015, une autre plateforme d'échange nommée Cryptsy s'est fait dérobé des bitcoins qu'elle ne peut pas rembourser. En Corée, c'est le PC non protégé d'un employé, contenant les identifiants des utilisateurs, qui a été piraté, et qui a permis de se servir dans la caisse ( Le Monde ).
 

En fait dans les deux cas les enquêtes ont révélé que les personnes mises en cause sont des employés des plateformes. Pour MtGox c'est un des PDG, Mark Karpelès, qui est parti avec la caisse en détournant des bitcoins vers un porte-monnaie personnel. Pour Cryptsy, un programmeur ayant accès dans les locaux a trouvé une clé privée secrète, ce qui lui a permis de dérober 13.000 bitcoins.
 

En fait, comme pour une banque, les plateformes d'échange de bitcoin en ligne gèrent des comptes de dépôt en devises et en bitcoins de ses clients. C'est aussi le cas par exemple de Kraken ou Paymium. Ces deux établissements sont déclarés et contrôlés par les autorités financières, ils ont pignon sur rue. Mais potentiellement n'importe quel employé ou directeur ayant accès, même de façon fortuite, à des informations secrètes peut s'en servir pour détourner illicitement devises et bitcoins.
 

En résumé : la blockchain Bitcoin est inviolable, mais par contre ces plateformes d'échange et de trading sont le vrai talon d'Achille du système. Certaines semblent être administrées par des incompétents, alors qu'il faut un minimum d'experts en informatique et en sécurité.

Conclusion et recommandation : il ne faut pas garder des sommes importantes sur ces comptes en ligne. Il faut transférer ses euros sur son compte bancaire personnel, ou bien les convertir en bitcoins. Puis transférer ses bitcoins dans un porte-monnaie papier dont la clé privée secrète est en possession du seul propriétaire créateur du porte-monnaie.
 

 

À propos de la perennité du bitcoin : Le blocage du bitcoin peut être envisagé de la façon suivante, mais ce n'est qu'une hypothèse : pour toute raison qu'il juge valable (blanchiment, crise financière, terrorisme...), un gouvernement peut interdire aux plateformes d'échange déclarées dans son pays d'interdire tout échange entre la devise du pays et les monnaies virtuelles. C'est le cas en Russie, cela pourrait être aussi le cas en Inde, en Belgique, au Nigéria. Cet article explique très bien les griefs des banques contre le bitcoin.

Le plan B pour quelqu'un qui veut récupérer ses bitcoins sur une plateforme d'échange qui bloque les devises, c'est d'avoir, ou d'ouvrir, un autre compte sur un autre plateforme d'un pays qui admet encore ses opérations d'échange en devises. Le transfert des bitcoins d'une plateforme à l'autre peut être ensuite très rapidement effectué.
 

 Dans la presse, certaines critiques sont virulentes, comme par exemple dans cet article du monde, ou celui de cet éditorialiste économique.

 

Liens utiles pour aller plus loin

 

Pour les débutants :

Pour des explications plus détaillées concernant le Bitcoin, le plus simple est de commencer à consulter wikipédia. Ou bien ce wiki là.

Les autres sites intéressants sont bitcoin.fr ( avec beaucoup d'autres liens ici ). Et bitcoin.org. En particulier : https://bitcoin.org/fr/debuter

Une bonne introduction "philosophique, économique, technologique".

Des explications claires : Et moi aussi, j'en veux ! et aussi un tutoriel beaucoup mieux goupillé que cette longue page : cryptogains.

Un très bon livre à lire, la Bible : Mastering Bitcoin

 

 

Forum, FAQ, discussion, actualités :

Le forum de discussion pour poser des questions à la communauté. Il y a aussi CryptoFR.

Les habituelles FAQs.

Pour discuter en direct, un chat .

 

 

Choix de porte-monnaie et de plateforme d'échange
 

Explications exhaustives, listes, avantages et inconvénients de tout les types de porte-monnaie sur le site  https://bitcoin.fr/Choisir-son-porte-cles/, et des informations complémentaire sur le site de référence bitcoin.org.

Installer un portefeuille Electrum.  

Pour acheter des bitcoins (BTC) avec des on peut utiliser un site d'achat / vente comme LocalBitcoins et Kraken.
Et aussi les autres plateformes, les plus plus connues sont  Paymium (c'est français), Bitstamp, Coinbase ( avec un tuto intéressant ici ) et Bity (c'est Suisse). Avec VirWox on peut acheter par Paypal.
 
Kraken, Paymium et Coinbase ont la particularité d'avoir des frais de conversion € <> BTC relativement faibles, moins de 1 %, par rapport à d'autres concurrents où les frais peuvent aller jusqu'à 15 %.
 
 
Ils sont encore rares, mais ils existent aussi des distributeurs de bitcoin !   (ATM en anglais)
 
Sinon il est toujours possible de s'introduire à un salon de discussion en direct (IRC) pour faire des offres d'achat et de vente. Un site s'est spécialisé pour les échanges bitcoin : http://bitcoin-otc.com  (pas essayé, à voir).
 

Quelques sites permettent de gagner des satoshis. Un satoshi c'est 1/100.000.000 de bitcoin (ça fait 0,000004 € en mai 2016). Ces sites sont des cliquodromes qu'il suffit de visiter pour être rémunéré. Ils sont appelés Robinets (faucets en british). Voici une page web qui maintient une liste à jour et qui donne de bons conseils : http://maniabook.argentmania.com/business/bitcoins-faucets/comparatif. Une seule recommandation : ne jamais payer pour utiliser ses sites robinets.

Ce site est simple et convivial (plus que cette page) : Easy Bitcoin Wallet. Il permet de créer un joli porte-monnaie papier, de transférer le contenu d'un porte-monnaie papier vers n'importe quel autre porte-monnaie, d'obtenir des BTC gratuitement (j'ai essayé une fois, ça fonctionne et j'ai eu 0,00001 BTC, c'est-à-dire 100 Satoshis).

 

 

Cours, spéculation, courbes, graphiques....
 

En fait il n'y a pas un cours, mais plusieurs, autant que de plateformes d'échange de bitcoins. De nombreux sites agrègent les données pour présenter les cours et les courbes avec différentes variantes :  bitcoin charts, Bitcoin Average, Zero Block, BitcoinWisdom, Bitcoin watch, etc...
 

Le site Whaleclub a la prétention de maîtriser le trading bitcoin : levier, vente à découvert. Pour le moment on ne trouve pas beaucoup d'avis sur internet concernant ce site, il faut éventuellement essayer.
 

 

Interroger, analyser, explorer la blockchain

Le site de référence pour voir les contenus des portes-monnaie :   blockchain.info   .

D'autres sites permettent d'explorer la blockchain de façon similaire, par exemple  Block Explorer et blockr.

Ce site de stats  http://www.bitcoinrichlist.com/top100   permet, entre autre, de découvrir que le porte-monnaie le plus approvisionné contient environ 162.000 bitcoins.

 

Les autres crypto-monnaies

Ce n'est pas l'objet de cette page, mais pour ceux que ça intéresse : en plus du bitcoin il y a plusieurs centaines de crypto-monnaies plus ou moins actives. Voici un seul lien qui donne un classement des crypto-monnaies dans l'ordre décroissant de leur capitalisation : Market Capitalizations

 


 

Le porte-monnaie électronique Copay
 

 
 

 

Copay peut s'installer sur un smartphone Android, il faut se rendre sur le Play Store à cet endroit pour avoir le descriptif : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.bitpay.copay
 

Il est conseillé de consulter ce petit mode d'emploi de Copay concernant l'installation et surtout les quelques précautions à prendre en cas de perte ou de désinstallation.
 

 
 

Copay permet en fait de gérer plusieurs porte-monnaie. Une fois l'application installée, un porte-monnaie nommé Portefeuille personnel est disponible et se présente ainsi :
 


 

 
 

Après avoir correctement configuré l'installation, on peut visualiser quelque chose comme ceci :
 


 

 
 

Dans l'exemple ci-dessus, on voit un porte monnaie qui contient déjà 0,090086 bitcoins (BTC en abrégé), qui correspond à 37,39 € au taux du jour.
 

Les deux paragraphes suivants expliquent comment Recevoir et Envoyer des bitcoins d'un porte-monnaie Copay.
 

 
 

Recevoir des bitcoins
 

Un nouveau porte-monnaie Copay est vide au départ. Voici comment le remplir avec des bitcoins :
 

À partir de l'écran d'accueil il faut sélectionner en bas RECEVOIR. Cela affiche cet écran :
 


 

 
 

À partir de là il y a deux possibilités :
 

1 - La plus facile est de scanner ce QR Code à l'aide d'un autre porte-monnaie électronique, celui qui va envoyer les bitcoins.
 

Le plus simple est d'être à proximité de quelqu'un qui possède déjà un porte-monnaie électronique approvisionné sur son smartphone. Il saura comment procéder pour envoyer les bitcoins à recevoir lorsqu'il aura lu le QR Code. On peut aussi faire une copie d'écran de son smartphone et lui envoyer la photo par email ou messagerie. Si il utilise aussi Copay, le paragraphe suivant (Envoyer des bitcoins) explique comment il va les transférer.
 

2 - Il est possible aussi de sélectionner le bouton PARTAGER L'ADRESSE vers une application de son choix qui permettra par exemple de copier / coller vers l'expéditeur de bitcoins. Cette adresse cryptée qui identifie ce porte monnaie, et qui est encodée dans le QR Code, est visible sous forme de chaîne de caractères. Par exemple ci-dessus c'est 1DZu6jZickzzkwpfn.....
 

En sélectionnant PARTAGER L'ADRESSE on obtient la liste d'applications installées qui pourraient récupérer l'adresse pour l'utiliser ailleurs : Bluetooth, Presse-Papiers, Messenger, email, etc.
 

Ensuite, pour envoyer des bitcoins dans ce porte-monnaie Copay sans utiliser le QR Code, à partir d'un autre porte-monnaie, voir Transférer des bitcoins
 

 
 

Envoyer des bitcoins
 

C'est l'opération qui permet de dépenser les bitcoins contenus dans le porte monnaie Copay. Pour cela il faut les transférer dans le porte-monnaie du commerçant à qui on achète un produit ou un service. Ou bien dans le porte-monnaie de tout autre personne se trouvant à proximité avec son smartphone, comme expliqué dans le paragraphe précédent.
 

Pour envoyer des bitcoins à un autre porte-monnaie, il faut connaître l'adresse (clé publique) de ce dernier. Pour cela il y a deux possibilités :
 

1 - Le QR Code du destinataire est disponible. Ce QR Code peut être affiché par exemple sur un autre écran de PC ou de smartphone, ou bien imprimé. Il faudra le scanner. (Pour imprimer un QR Code voir Imprimer).
 

2 - Seulement l'adresse, c'est-à-dire la clé publique, est disponible. C'est une chaîne de caractères cryptée, par exemple 1DZu6jZickzzkwpfn..... , qui se trouve dans un mail, dans Messenger, dans un fichier texte... Il faudra procéder à un copier / coller. Ou bien la rentrer au clavier sans faire d'erreur de saisie.
 

 
 

À partir de l'écran d'accueil de Copay il faut sélectionner ENVOYER en bas à droite, on a alors ceci qui s'affiche :
 


 

 
 

1 - Si le QR Code du destinataire est disponible, il faut appuyer sur le bouton situé en haut à droite. L'appareil photo est activé. Il faut viser le QR Code dans le rectangle clair traversé par une ligne rouge :
 


 

Lorsque le QR Code est reconnu, l'appareil revient automatiquement à l'écran précédent. L'adresse du porte-monnaie récepteur est automatiquement affichée dans la zone A.
 
 

2 - Sans QR Code du destinataire, il faut copier / coller son adresse, ou bien la saisir au clavier, dans la zone A.
 

Il faut ensuite entrer le montant en bitcoin à payer dans la zone MONTANT, sachant que le haut de l'écran affiche le solde actuel à ne pas dépasser.
 


 

 
 

Lorsque c'est fait il faut sélectionner le bouton ENVOYER, après quelques secondes on a l'écran de confirmation suivant :
 


 

 
 

En sélectionnant OKAY on revient à l'écran d'accueil qui montre le paiement qui vient d'être effectué dans la liste. Ainsi que le nouveau solde du porte-monnaie en haut de l'affichage.
 


 

 
 

Dans l'exemple ci-dessus on voit que le solde initial est de 0,0090086 BTC, le paiement de 0,09 BTC et le solde final de 0,000034 BTC au lieu de 0,000086.
 

La différence (0,000086 - 0,000034) de 0,000052 BTC (environ 0,02 € début 2016) a été retirée du porte-monnaie. Ce montant correspond aux frais liés à la vérification, la validation et l'enregistrement de la transaction dans la base de données.
 

 
 

Vider un porte-monnaie papier
 

Un porte-monnaie papier (ou un porte-monnaie cerveau) n'est pas utilisable tel quel pour dépenser les bitcoins qu'il contient. Il faut d'abord transférer son contenu dans un porte-monnaie électronique comme Copay. D'autre part on ne peut pas vider une partie du porte-monnaie papier, il faut obligatoirement transférer la totalité du contenu. Pour savoir ce que contient un porte-monnaie papier avant de le vider, voir Consulter un porte-monnaie.
 

Voici comment procéder avec Copay : une connexion à internet est d'abord indispensable.
 

Il faut d'abord disposer de la clé privée du porte monnaie papier, de préférence en QR Code imprimé ou sur un écran. À partir de l'écran d'accueil de Copay, sélectionner l'icône paramètres en haut à droite :
 


 

 
 

Puis sélectionner Paramètres avancés :
 


 

 
 

Sélectionner ensuite Balayer Un Portefeuille De Papier :
 


 

 
 

Si on n'a pas le QR Code, il faut entrer la clé privée, par exemple avec un copier / coller. Sinon, sélectionner le petit icône en haut à droite.
 


 

 
 

( Pour imprimer le QR Code d'une clé privée voir imprimer une clé privée )
 

L'appareil photo est activé, viser le QR Code. Lorsque celui-ci est reconnu, on voit Texte trouvé en bas de l'écran :
 


 

 
 

Ça revient à l'écran précédent, la zone CLÉ PRIVÉE... s'est remplie automatiquement :
 


 

 
 

Sélectionner ANALYSER LES FONDS DU PORTEFEUILLE
 

Après une courte animation.....
 


 

 
 

 
 

...le contenu du portefeuille papier est affiché :
 


 

Pour cet exemple, le contenu est affiché en bits, c'est 1/100 de BTC.
 

 
 

Si on ne désirait que consulter le contenu du porte-monnaie papier, il faut s'arrêter là, et sélectionner Retour, en haut à gauche.
 

Pour finaliser le transfert, sélectionner BALAYER UN PORTEFEUILLE.
 

Une animation Envoi des fonds apparaît...
 


 

 
 

 
 

...et un écran de confirmation s'affiche :
 


 

 
 

 
 

Sélectionner OKAY, on revient à l'écran principal du porte-monnaie avec la nouvelle valeur du contenu, en bits :
 


 

 
 

 
 

....ou en BTC :
 


 

( Pour changer l'affichage bits / BTC, et/ou $ / € , voir l'installation de Copay)
 

 
 

 
 

Une notification est également disponible sur le smartphone :
 

 
 


 

 
 


Créer un nouveau porte-monnaie
 

 
 

La création d'un nouveau porte-monnaie est utile pour conserver ses bitcoins à un autre endroit que les porte-monnaie en ligne ( Web Wallet, par exemple celui Kraken ) ou que les porte-monnaie électroniques intégrés dans les applications locales ( Local Wallet, par exemple Copay ).
 

Ce genre de porte-monnaie s'appelle porte-monnaie papier.
 

Les porte-monnaie en ligne et les porte-monnaie électroniques ne sont pas sécurisés à 100 %. Par contre la sécurité d'un porte-monnaie papier est maximale car seul le créateur / propriétaire connaît sa clé privée. Il suffit de la stocker dans un lieu sécurisé.
 

Le type de porte-monnaie le plus sécurisé est le porte-monnaie 'cerveau' (Brain Wallet). Dans ce cas, la clé privée n'existe que dans la tête de celui qui l'a créé.
 

Lorsque le porte-monnaie papier est créé, il peut recevoir des bitcoins. Par contre il n'est pas possible d'utiliser directement son contenu pour payer des biens ou des services. Il faudra d'abord le vider dans un porte-monnaie électronique local ou en ligne.
 

Un porte-monnaie est caractérisé par 2 clés cryptées permettant des transférer les bitcoins : une clé publique, appelée aussi adresse, qui peut être diffusée. Et une clé privée qui doit rester secrète et en possession du propriétaire du porte-monnaie papier.
 

 
 

Le site web
 

Pour créer un nouveau porte-monnaie papier, il faut se rendre sur ce site : www.bitaddress.org
 

Ce site permet de créer un ou plusieurs porte-monnaie avec différentes variantes. Pour des questions de sécurité, lorsque la page web est affichée, il est conseillé de couper sa connexion internet. Cela permet d'éviter toute fuite involontaire de données secrètes vers un hacker au cas où le PC serait infecté par un virus. La page est conçue pour s'afficher et fonctionner sans connexion.
 

Il est possible de télécharger en ZIP une sauvegarde de la page HTML, de façon à pouvoir l'exécuter sur un PC déconnecté : bitaddressorg.zip.
 

Pour commencer la page va générer un code imprévisible qui permettra de créer ensuite le porte-monnaie dont les clés publique et privée seront aléatoires. Ce code alpha-numérique s'affiche au milieu de l'écran. Pour le générer, il faut faire des mouvements avec la souris au hasard sur la surface de la fenêtre jusqu'à visualiser 100 % sur les compteurs. Ces mouvements se traduisent par des points verts dans la fenêtre. Avec un smartphone il faut, comme indiqué, "taper des caractères aléatoires dans le rectangle..." :

 


 

 
 

Nouveau porte-monnaie papier
 

....lorsque les compteurs ont atteint la valeur 100%, l'affichage montre les caractéristiques d'un nouveau porte-monnaie :

( en haut, il faut re-cliquer sur Français


 

Ce type de porte monnaie, Porte-Monnaie Simple dans l'écran ci-dessus, est donc un Porte-Monnaie Papier, ou Portefeuille Papier, ou encore Portefeuille Froid.
 

Le texte d'explication affiché en bas de la page web est le suivant :
( C'est un peu comme les petites lignes illisibles en bas d'un contrat : on ne les lit pas, mais ça peut être intéressant...!)

"Un porte-monnaie Bitcoin est aussi simple qu'une paire d'adresses Bitcoin dont une correspond à l'adresse privée Bitcoin. Ce porte-monnaie affiché a été généré pour vous dans votre propre navigateur internet et est donc affiché ci-dessus.
Pour garder en sécurité ce porte-monnaie, vous devez l'imprimer ou, alternativement, enregistrer l'adresse de réception Bitcoin et la clé privée. Il est important de créer une copie de sauvegarde de la clé privée et de la stocker à un endroit sûr. Ce site n'a aucune base prédéterminée ou de sauvegarde de votre clé privée. Si vous êtes initiés à PGP, vous pouvez télécharger la version toute-en-1 de la page HTML et ainsi vérifier que vous avez une version authentique issue de l'auteur du site en comparant l'encryptage SHA1 de votre page HTML sauvegardée avec l'encryptage SHA1 disponible sur l'historique certifiée indiquée en bas de ce site. Si vous quittez ou rafraîchissez ce site ou que vous appuyez sur "générer une nouvelle adresse" ... alors une nouvelle clé privée sera générée et la précédente clé privée affichée ne pourra plus être retrouvée. Votre clé privée Bitcoin doit être gardée secrète. Celui qui connaît la clé privée aura la possibilité de vider tous les bitcoins accumulés et associés à l'adresse de réception. Si vous imprimez le porte-monnaie, pensez à le mettre à l'abri de l'eau dans un sac étanche. Traitez le porte-monnaie papier comme de l'argent en espèces et billets.
Pour ajouter des fonds à votre porte-monnaie, indiquez d'envoyer les Bitcoins à votre adresse de réception.
Vérifier le contenu de votre porte-monnaie en consultant blockchain.info ou blockexplorer.com et en y tapant votre adresse de réception Bitcoin.
Pour dépenser vos bitcoins, allez sur blockchain.info et transférez l'ensemble des fonds de votre adresse privée vers le compte de ce site. Vous pouvez, aussi, dépenser vos fonds en téléchargeant un des programmes P2P bitcoin populaires et en y important votre clé privée dans un porte-monnaie P2P. Gardez à l'esprit que quand vous importez votre clé privée dans le programme P2P bitcoin et que vous dépensez vos fonds, votre clé privée sera intégrée avec d'autres clés privées dans le porte-monnaie P2P. Quand vous effectuez une transaction, le changement sera envoyé sur une autre adresse bitcoin privée à l'intérieur du porte-monnaie P2P. Vous DEVEZ, alors, faire une sauvegarde du porte-monnaie P2P et le garder en sécurité car l'ensemble des bitcoins restant y sera stocké. Satoshi a averti qu'il ne faudrait jamais supprimer un porte-monnaie.
"
 

 
 

Le bouton Imprimer permet de créer une page en PDF de ce qui est affiché à l'écran. On peut ensuite l'imprimer en A4 par exemple et conserver l'ensemble dans un endroit sécurisé, puis effacer le fichier PDF de l'ordinateur. C'est pour cela qu'on l'appelle Porte Monnaie Papier, car ce document imprimé à conserver est suffisant pour retrouver ultérieurement ses bitcoins.
 

Pour vérifier le contenu d'un porte-monnaie il faut aller consulter la Base de Données. Mais un nouveau porte-monnaie créé avec la méthode ci-dessus n'est pas encore enregistré dans la base de données en question. Pour cela il faut commencer à le remplir par une opération de transfert de bitcoins.
 

 
------------------------------

 
(Là le débutant a intérêt de bien comprendre ce qui suit)

 

ATTENTION : il est très important de conserver la clé privée secrète d'un nouveau porte-monnaie papier que l'on compte remplir avec des bitcoins. Par exemple en conservant le fichier PDF que l'on imprime comme expliqué au-dessus, ou sa version imprimée. C'est seulement cette clé qui permet de récupérer les bitcoins.
 

Le système est conçu de telle sorte qu'il est impossible de re-générer la clé privée. En d'autre termes, si cette clé est perdue, il est impossible de récupérer les bitcoins contenus dans le porte-monnaie.
 

À l'heure actuelle, plusieurs milliers de bitcoins sont perdus et irrécupérables car des utilisateurs ont jetés ou perdu les documents où sont imprimés les clés privées. Ou bien parce que des ordinateurs, disques durs, clés USB, ou autres supports contenant ces clés ont été reformatés, perdus ou détruits.

Et pour éviter de se faire voler les bitcoins, il faut bien conserver cette clé en lieu sûr. Par exemple dans un coffre-fort si elle est imprimée, ou enregistrée dans une clé USB. Ou dans un fichier crypté si elle est conservée dans un ordinateur ou sur le "cloud". Un logiciel de sauvegarde de mots de passe reconnu fiable est également une bonne idée. Pour éviter de la perdre, il est bien sûr conseillé de stocker au moins 2 exemplaires dans 2 endroits différents et sécurisés.
 

------------------------------
 

 
 

 
 

 
 

Nouveau porte-monnaie cerveau
 

Ce type de porte-monnaie est le plus efficace en ce qui concerne la sécurité. En effet, la clé privée est générée à partir d'une phrase qu'il faut mémoriser soi-même, dans son cerveau ! Si notre mémoire n'est pas défaillante, il n'y a pas besoin de stocker cette clé ailleurs. En fait c'est une variante du porte-monnaie papier.

 

( Porte-Monnaie Cerveau une traduction un peu tirée par les cheveux de Brain Wallet. Peut être que porte-monnaie mnémonique aurait été plus adaptée )
 

Les explications qui suivent permettent soit de créer un nouveau porte-monnaie cerveau. Soit de retrouver la clé privée d'un tel porte-monnaie déjà existant, dans le but par exemple de récupérer son contenu, comme pour un porte-monnaie papier.
 

Il faut d'abord se connecter sur le site : www.bitaddress.org et couper sa connexion internet, comme expliqué plus haut.
 

Il faut cliquer sur Porte-Monnaie Cerveau :
 


 

 
 

Si on est sûr de ne pas être espionné, on peut cocher la case Afficher?
 

Il faut alors saisir une phrase clé ( "Entrez votre mot de passe" ), celle qu'il faudra se rappeler, et cliquer sur visualiser. Cela donne un résultat similaire à ceci :
 


 

 
 

On obtient donc les clés publique et privée soit d'un nouveau porte-monnaie cerveau, ou d'un porte-monnaie existant si on a saisie une phrase clé déjà utilisée et mémorisée.
 

On peut cliquer sur Imprimer pour obtenir un PDF, mais c'est déconseillé. Il vaut mieux mémoriser la phrase clé.
 

Il faut conserver l'Adresse Bitcoin (clé publique) qui permettra de remplir le porte-monnaie en bitcoins, celle ci on peut la diffuser à ceux qui vont approvionner le porte-monnaie.
 

Par contre il est fortement conseillé de détruire tout document qui montre la Clé Privée ou qui permet de révéler le mot de passe, c'est-à-dire la phrase clé qui permet de générer la clé privée.
 

 
 

Choix de la phrase clé et précautions
 

Dans l'exemple ci-dessus on a utilisé une phrase connue, cela est déconseillé !  Il est préférable d'utiliser une phrase strictement personnelle contenant des caractères ou des fautes difficiles à deviner. Par exemple : je suis né en 1962 a p@ris derrière le bar des champion ou la biere été vendue 5 $ le soir.
 

Pour ceux qui n'ont pas d'idée, et/ou qui sont pressés, on peut prendre une phrase d'un document écrit qu'on a sous les yeux, coupure de presse, rapport, livre. Le tout est de savoir où et comment retrouver la phrase. On peut par exemple conserver sa phrase clé de la même façon que l'on stocke ses propres mots de passe servant pour les sites internet ou les comptes bancaires.
 

La remarque importante  concernant la clé privée s'applique aussi pour un porte-monnaie cerveau. Dans ce cas il est certes facile de re-générer la clé privée à partir de la phrase clé. Mais si cette dernière est perdue ou oubliée, alors les bitcoins contenus dans le porte monnaie seront définitivement perdus.
 

 
 


 
 

 
 

La Plateforme LocalBitcoins
 

Pour utiliser ce site web, il vaut mieux utiliser un grand écran de PC ou de tablette, plutôt qu'un smartphone. Le site se trouve à cette adresse : localbitcoins.com
 

Cette plateforme, ou place de marchés, permet d'acheter ou de vendre des bitcoins avec n'importe quelle devise et au moyen d'une multitude de méthodes de paiement, Virement bancaire (SEPA & SWIFT), Carte Visa, Paypal, Espèce, Western Union, Serve2Serve, etc...
 

Après l'inscription, l'utilisateur dispose d'un porte-monnaie en ligne ( Web Wallet ) qu'il va approvisionner en bitcoins. Il faut se rappeler que l'utilisateur n'a pas accès à la clé privée secrète de son porte-monnaie en ligne. Contrairement à un porte-monnaie papier ou un porte-monnaie cerveau.
 

Pour effectuer une transaction, le site met en relation le vendeur et l'acheteur. Ceux ci s'échangent d'abord les informations nécessaires, nr de compte ou de carte par exemple, au moyen d'une messagerie intégrée au site. Les différentes étapes de la transaction sont enregistrées jusqu'à la finalisation de l'achat / vente. Un système de notation permet d'évaluer vendeurs et acheteurs.
 

 
 

Identification sur le site
 

Après l'inscription sur le site, qui est relativement aisée, il faut s'identifier de la façon suivante : après avoir cliqué sur le bouton Log In en haut à droite on a l'écran suivant :
 


 

 
 

Une fois les identifiants saisis, on clique sur le bouton Login et on arrive à cet page :
 


 

 
 

Les 6 chiffres demandés sont le code fourni par l'application Google Authenticator.
 

Après avoir cliqué sur Verify, on a la page de confirmation suivante :
 


 

Les mots déjà sont de trop, et portent à confusion. Il faudrait lire "Connecté....Vous êtes connecté en tant que....". Évidemment il n'y a pas besoin de cliquer sur Log out (déconnexion).
 

 
 

 
 

Acheter des bitcoins

 

L'adresse IP de l'ordinateur permet de localiser le pays où il est connecté et de proposer une liste de vendeurs se trouvant à proximité, et dans la devise du pays.
 


 

 
 

Pour connaître le cours actuel du bitcoin, on peut par exemple utiliser l'application Bitcoin Ticket Widget sur son smartphone, ou bien consulter le site : http://www.bitcoincours.com/ .
 

Après avoir choisi un vendeur, on clique sur Buy (acheter), un formulaire permet de préciser le montant et d'envoyer la demande :
 


 

On peut entrer le montant en devise ou en BTC, la conversion se fait automatiquement au taux annoncé par le vendeur.
 

Une fois l'opération vérifiée et validée un dialogue s'instaure avec le vendeur, permettant de communiquer par exemple un nr de compte sur lequel effectuer un virement en devises :
 


 

 
 

La totalité du dialogue est dupliqué par des emails envoyés aux protagonistes. Il se termine lorsque les bitcoins ont été transférés sur le porte-monnaie en ligne de l'acheteur.
 

Ses bitcoins peuvent ensuite par exemple être changés en devises sur LocalBitcoins, pour spéculer. Ou bien être transférés vers un autre porte-monnaie :
 



 



 

Transférer des bitcoins vers une autre plateforme ou un autre porte-monnaie
 

 
 

L'utilisateur du site LocalBitcoins dispose d'un porte-monnaie en ligne qui contient les bitcoins qu'il achète sur le site. Il est possible de les transférer vers un autre porte-monnaie :
 

Il faut cliquer sur le montant actuel du porte-monnaie en ligne du site, en haut à droite :
 


 

 
 

On arrive à la page suivante dans laquelle il faut remplir au moins les 3 informations :
 


 

L' adresse Bitcoin c'est la clé publique du porte-monnaie vers lequel les bitcoins vont être transférés. Cela peut être un porte-monnaie papier, un porte-monnaie électronique comme Copay, ou bien celui d'une autre plateforme d'échange comme Kraken.
 

Dans le Montant en bitcoin à transférer il faut utiliser la méthode anglaise pour les décimales : le point remplace la virgule.
 

le code Double Authentification est le même genre de code à 6 chiffres utilisé au moment de l'identification sur le site LocalBitcoins, à part qu'il a changé entre temps (toute les 30 secondes). Voir Google Authenticator.
 

Lorsque les données adéquates sont saisies, en cliquant sur Envoyer depuis le portefeuille on devrait obtenir la page de confirmation suivante :
 


 

 
 

Pour vérifier le contenu du porte-monnaie de destination il faut attendre 10 minutes. Il faut ensuite consulter la base de données pour constater que le porte-monnaie destinataire a bien reçu les bitcoins.
 

 
 

En cliquant de nouveau en haut à droite....
 


 

 
 

On peut consulter les dernières opérations :
 


 

Dans cet exemple, en plus du montant de 0.80159 BTC envoyé, une valeur de 0.00004051 BTC (environ 0,015 € début 2016) a été retirée pour les frais de vérification et d'enregistrement dans la Base de Donnés. On appelle cela les frais de minage (fee).
 

 
 

 

Convertir des bitcoins en euros
 

Ici on va voir comment vendre des bitcoins pour récupérer du cash en €uros, ou en n'importe quelle devise. Dans l'exemple ci-dessous le vendeur de bitcoins est présent en Arabie Saoudite, la devise est le Rial (SAR). Là on se limite à un échange de BTC contre de la monnaie locale en espèce, en main propre, et en présence d'un acheteur.

Sur le site LocalBitcoins il est possible de recevoir la devise par virement bancaire, par exemple, c'est l'opération inverse détaillée dans le paragraphe Acheter des bitcoins au-dessus. Cette option n'est pas expliquée ici.

Tout d'abord il faut évaluer taux de change pour vendre ses BTC. Voici une méthode pour évaluer à quel taux peut se vendre le bitcoin. Le site LocalBitcoins géolocalise le PC ou le smartphone et propose dans sa page d'accueil une liste de vendeurs avec les taux actuels :

( la localisation par adresse IP n'est pas très précise ! les distances annoncées sont assez cocasses... )

L'idée consiste à se mettre à la place de l'acheteur et de lui proposer un taux inférieur à 1887 SAR.

 

Plus bas dans la page d'accueil, on a la liste des acheteurs :

On pourrait à ce stade vendre nos BTC pour 1756 SAR, mais on peut essayer de gagner un peu plus !  La moyenne entre 1756 et 1887 est, grosso-modo, de 1820 SAR. Ça sera dans cet exemple le taux de change proposé.

 

Pour procéder il faut sélectionner Publier une offre dans le menu Transactions :

 

Cela permet d'ouvrir un formulaire de plusieurs pages facile à remplir, il contient si nécessaire des explications détaillées pour les rubriques plus ou moins imprécises :

 

Une fois rempli et vérifié, il faut cliquer sur Publier votre offre. On a alors l'écran de confirmation suivant :

 

Ces informations sont également disponibles sur la page d'accueil du site :

 

Ensuite il n'y a plus qu'à attendre qu'un acheteur se manifeste. On reçoit un email lorsqu'un acheteur s'est manifesté.

.......
(rédaction des étapes intermédiaires en cours)

Pour modifier, désactiver ou supprimer une offre de vente, il y a un bouton en haut à droite qui permet d'accéder au Dashboard (tableau de bord) :

 

En cliquant sur le bouton Éditer on a accès aux détails :

On a accès alors au même formulaire que celui de la création de l'offre, avec en plus la possibilité de désactiver ou de supprimer l'offre.


 
 

 
 

La Plateforme Kraken
 

Identification sur le site
 

Pour utiliser ce site web, il vaut mieux utiliser un grand écran de PC ou de tablette, plutôt qu'un smartphone. Le site se trouve à cette adresse : www.kraken.com.
 

Cette plateforme permet d'échanger dans les deux sens des devises, Euros ou Dollars, en Bitcoins, et aussi en de nombreuses autres crypto-monnaies. Chaque utilisateur inscrit dispose au moins de 2 comptes similaires à des comptes bancaires : un compte en bitcoins, appelé porte-monnaie en ligne (ou Web Wallet), et un compte en devise, ou $
 

Il faut se rappeler que le titulaire des comptes n'a pas accès à la clé privée secrète de son porte-monnaie en ligne, contrairement à un porte-monnaie papier ou un porte-monnaie cerveau.
 

Il est conseillé, mais pas obligatoire, d'enregistrer son compte courant personnel, celui de sa propre banque. Cela permet de transférer les devises entre le compte en devises Kraken et son compte courant.
 

Il est nécessaire de s'identifier, sur le site, sans cela il est impossible de faire quoi que ce soit. Avant cela il faut être obligatoirement inscrit, voir ICI pour les modalités d'inscription.
 

À partir de la page d'accueil, cliquer sur LOG IN. La page d'identification se présente comme ceci :
 


 

 
 

Après avoir rempli les trois informations, cliquer sur LOG IN
 

La 3ème information correspond au code fourni par l'application Google Authenticator.
 

 
 

Approvisionnement du compte en devise (€)
 

Cette opération est nécessaire pour pouvoir acheter des bitcoins avec des €uros.

Pour alimenter le compte en devises, par exemple des : il faut se rendre à l'onglet Funding, à gauche sélectionner Euro (EUR), et dans la zone Deposit Method il faut sélectionner Fidor Bank AG (SEPA) :
 


 

En fait il y a un texte en anglais qui consiste à expliquer à l'utilisateur qu'il doit :
 

Dans le compte bancaire français ( BNP, SG, CL, CA, etc... ) il faut ajouter un nouveau bénéficiaire ayant l'IBAN inscrit dans la page Kraken ci-dessus. En ajoutant ce bénéficiaire dans son compte bancaire personnel, il faut aussi enregistrer le nr de client (numéro de compte publique) fourni par Kraken au moment de l'inscription. C'est un numéro du genre AB52 1234 ABCD ZYXW kraken.com.
 


 

Effectuer un virement du montant désiré en de son compte bancaire personnel vers ce nouveau bénéficiaire.
 

Il faut que le propriétaire du compte français soit strictement le même que celui du compte Kraken. Pour vérifier cela, il se peut que pour le 1er virement la banque partenaire de Kraken, Fidor Bank en Allemagne, contacte directement sa propre banque en France. Le transfert € > € du compte bancaire personnel français vers le compte Kraken prends environ 48 heures la première fois, c'est moins de 24 heures pour les suivants.
 

On effectue donc ce virement à partir de son compte bancaire courant en Euros. Une fois le virement reçu sur le compte Kraken, celui ci apparaît dans la zone Ledger (Registre) de l'onglet History :
 


 

 
 

 
 

Obtenir des bitcoins
 

Pour approvisionner le compte bitcoins de Kraken il y a deux moyens :
 

1 - Les transférer depuis un autre porte monnaie
 

2 - Les acheter avec des devises :....
 

Pour acheter des bitcoins avec des , il faut que le compte Kraken, en devises, soit approvisionné, si ce n'est pas le cas voir Approvisionnement du compte.
 

Dans la page principale, sélectionner l'onglet Trade et les boutons New Order et Buy en vert.
 

On peut soit proposer une offre d'achat. Soit acheter au prix du marché :.....
 

 
 

Acheter au prix du marché
 

 
 

Dans l'onglet Trade, cliquer sur New Order et sur Market :
 


 

 
 

Le bouton Buy en vert doit être sélectionné. Il est possible de remplir soit la zone Amount of XBT to buy avec le montant en bitcoins que l'on veut acheter, soit la zone Estimated amount of EUR to spend avec le montant en € que l'on veut dépenser. Le taux de change est affiché en haut, sous LAST  (€399.50000 dans l'exemple).
 

 
 

Pour acheter cliquer ensuite sur Buy XBT with EUR >> , on a l'écran de vérification suivant qui s'affiche :
 


 

 
 

Après vérification, cliquer sur Submit order, on a l'écran de confirmation qui s'affiche ensuite :
 


 

 
 

L'opération de change est immédiate, cliquer sur View Order pour voir les dernières opérations :
 


 

 
 

L'opération apparaît à la 1ère ligne dont le Status est Closed (Fermé).
 

 
 

 
 

Proposer une offre d'achat
 

Il faut sélectionner Trade, cliquer New Order et sur Limit.
 


 

 
 

Dans l'exemple ci-dessus on veut acheter pour 100 € de bitcoins à un montant le plus bas possible, et dans la fourchette des derniers achats / ventes.
Dans la barre noire du haut on voit que dans les dernières 24 heures les échanges ont été négociés entre 389,10 et 397 €.
On décide de tenter un achat à 392 EUR / BTC.
 

Pour cela il faut remplir la zone au dessus de Buy at a fixed price per XBT : 392, et la zone Estimated amount of EUR to spend : 100. Le montant Amount of XBT to buy : 0.25510 est automatiquement calculé, c'est le montant en bitcoin qui sera obtenu.

Il est possible de fixer ce montant en bitcoin, par exemple 1, 2, 3, ... bitcoins. Dans ce cas c'est le montant en € qui est automatiquement calculé.
 

Lorsque les valeurs adéquates ont été saisies, il faut cliquer sur Buy XBT with EUR >>, on a l'écran de vérification suivant :
 


 

 
 

 
 

Si tout est correctement vérifié, il faut cliquer sur Submit Order, on obtient l'écran de confirmation suivant :
 


 

Le bouton rouge en bas à droite permet de supprimer si nécessaire l'ordre d'achat.
 

 
 

 
 

 
 

Recevoir des bitcoins d'un autre porte-monnaie
 

Pour alimenter le compte Kraken en bitcoins on peut soit acheter des bitcoins en utilisant les devises disponibles sur le compte en €.
 

Soit transférer des bitcoins depuis un autre porte-monnaie vers le porte-monnaie Kraken. Dans ce cas voici la procédure à suivre :
 

Il faut sélectionner l'onglet Funding, et à gauche Bitcoin (XBT). Les explications en anglais sont basiques et pas vraiment fondamentales. En bas de la page il y a l'adresse (Deposit address) du porte-monnaie en ligne du compte bitcoin de Kraken qu'il faut utiliser comme destinataire du transfert :
 


 

En d'autres termes c'est la clé publique du porte-monnaie destinée à être utilisée pour recevoir des bitcoins. Il faut mémoriser ce cryptogramme, copier / coller, et s'en servir à partir de la plateforme ou du porte-monnaie qui va envoyer les bitcoins.
 


Pour transférer, voir par exemple comment procéder à partir de la plateforme Localbitcoins, ou bien à partir du porte-monnaie Copay. Dans ce dernier cas il faut cliquer sur le bouton QR Code ci-dessus pour voir apparaître ce code sur l'écran, donc pour pouvoir le scanner avec un porte-monnaie local comme Copay :
 


 

 
 

Lorsque le transfert est effectué, celui ci apparaît dans la zone Ledger (Registre) de l'onglet History :
 


 

 
 

 
 

 
 

 
 

Envoyer des bitcoins à un autre porte-monnaie
 

Pour transférer des bitcoins de son compte Kraken vers un autre porte-monnaie, par exemple une autre plateforme d'échange ou un porte-monnaie papier ou un porte-monnaie électronique, il faut se rendre à l'onglet Funding, sélectionner Withdraw en haut et Bitcoin (XBT) à gauche :
 


 

 
 

Dans la liste déroulante Withdraw Method il faut sélectionner Bitcoin :
 


 

 
 

La première fois qu'on utilise cette fonction, il faut d'abord enregistrer le porte-monnaie vers lequel les bitcoins vont être transférés. Pour cela il faut avoir sous la main l'adresse, c'est à dire la clé publique, de ce porte-monnaie. Le mieux sera d'effectuer un copier / coller à partir par exemple d'un fichier texte ou pdf contenant cette adresse.
 

Cliquer sur + Add address, cela conduit au formulaire suivant :
 


 

 
 

Dans la zone Description entrer un nom de porte-monnaie convivial, par exemple "Le porte-monnaie de François", et dans la zone Bitcoin address coller la clé publique préalablement copiée.
 

Cliquer sur Save address. Puis de nouveau sur Withdraw en haut de la page. On arrive là :
 


 

 
 

Dans la zone Address on sélectionne le porte-monnaie que l'on vient d'enregistrer. Et dans la zone Amount le montant en BTC qui doit être transféré, en vérifiant qu'il ne dépasse pas la valeur Balance qui est ce dont on dispose actuellement.
 

Cliquer sur Review Withdrawal , on arrive à l'écran de vérification :
 


 

 
 

Si tout est ok, cliquer sur Confirm withdrawal, on obtient la page de confirmation :
 


 

 
 

On peut visualiser les opérations en cliquant sur View withdrawals :
 


 

 
 

Dans cet exemple on voit que l'information Status est Initiated, ce qui signifie que l'opération n'a pas encore été vérifiée par le réseau. Il faut attendre quelques minutes et revenir à cette page pour voir que l'opération a été acceptée :
 


 

On peut ensuite consulter la base de données pour constater que le porte-monnaie destinataire a bien reçu les bitcoins.
 

 
 

 

 

 

Convertir des bitcoins en €, au prix du marché
 

Après avoir acheté des bitcoins, on peut les vendre pour des €uros avec Kraken. Il y a deux méthodes :

1 - Soit proposer une offre de vente.


2 -Soit les vendre au prix du marché :

Pour cela il faut sélectionner l'onglet Trade et le menu New Order. Pour vendre au prix du marché il faut sélectionner les boutons Sell et Market. Puis saisir le montant en bitcoins dans la zone XBT, par exemple 3 dans l'image ci-dessous :

 

 

On clique sur le bouton Sell XBT for EUR pour obtenir l'écran de vérification et confirmation suivant :

 

 

Après vérification, pour valider la transaction, cliquer sur Submit Order. On arrive là :

 

 

L'effet est immédiat, pas d'attente....  En cliquant ensuite sur View Orders on voit un historique des transactions avec un statut Closed pour celle qui vient d'être effectuée :


 

 


Convertir des bitcoins en € : faire une offre de vente


Pour les spéculateurs en herbe, on peut vendre ses bitcoins lorsque le taux aura atteint un niveau intéressant. Cliquer sur le bouton New Order, puis Sell, et puis Limit
Dans la zone Amount of XBT to sell saisir la quantité de BTC que l'on veut vendre.
Dans la zone Sell a fixed price per XBT saisir le taux de vente, en € / BTC.


Dans l'exemple ci-dessus on veut vendre 0,88 BTC à un taux de 2610 € / BTC. Cela devrait créditer le compte d'environ 2296,80 €.


Cliquer sur le bouton rouge Sell XBT for EUR >>.

On arrive à l'écran de vérification et confirmation suivant :


Cliquer sur Submit Order.

L'opération ainsi confirmée se résume avec les informations suivantes :


Cliquer sur View Orders. On arrive là :


Dans l'exemple on a une liste, une seule ligne dans ce cas, où on voit que le 11 juin 2017 à 18h37 on a passé un ordre de vente. Le statut Untouched signifie que le taux de 2610 € / BTC n'a pas encore été atteint. (Il était environ à 2605 à ce moment là).


Il n'y a plus qu'à attendre.... 1 heure, 10 heures, 1 jour, 1 semaine, 1 mois.... Le site Kraken ne prévient pas lorsque ce processus automatique aura été finalement exécuté. Pour voir si le taux a été atteint et/ou dépassé j'utilise l'application Bitcoin Ticker Widget.

Le lendemain sur le smartphone où est installée cette application il y avait ceci :


On voit que dans les dernières 24 heures (24H) le taux est monté à 2618 € / BTC, donc au-dessus du taux demandé qui était 2610 € / BTC.

Pour vérifier sur Kraken qu'on a fait une bonne affaire, en bas de la page principale ( onglet Trade, bouton Overview ) on a une liste dénommée Ledger. En principe les 2 premières lignes correspondent à l'opération qui vient de se réaliser :




2ème ligne : on a en rouge un débit de 0,88 BTC.

1ère ligne : on a un crédit de 2293,51 €, au lieu de 2296. Kraken s'est mis dans la poche des frais de conversion de 3,97 € ( 1,7 % ).

Cela s'est passé le 11 juin à 20h58, c'est-à-dire environ 2 heures après l'ordre de vente.




 

Transferer les €uros de Kraken vers son compte en banque

 

C'est l'opération inverse de l'approvisionnement du compte en euro. Il s'agit là de récupérer les € se trouvant sur le compte en euros de Kraken pour les virer sur son compte bancaire personnel.

 

Sélectionner d'abord l'onglet Funding, puis le menu Withdraw, et à gauche Euro (EUR).

 

La première fois il faut enregistrer le compte en banque sur lequel les euros doivent être transférés. Ces informations se trouvent sur le RIB du compte en banque en question. Cliquer sur le bouton + Add account.

 

 

La note importante en haut qui dit "Important : The name of the bank account...  etc" stipule clairement que ce compte en banque doit être absolument le même que celui qui sert à approvisionner le compte euros de Kraken. Lorsque les différentes zones de renseignement sont remplies, elles sont toutes obligatoires, on valide en cliquant sur le bouton Save bank account.

Ça revient à l'écran précédent :

 

Dans la zone Amount saisir le montant à transférer, comme par exemple ci-dessus 760 €. Il faut évidemment que le compte soit approvisionné et que le montant ne dépasse pas le maximum indiqué, sinon on a le message suivant :

 

Cliquer sur Review Withdrawal pour voir l'écran de confirmation suivant :

 

 

On vérifie que tout est correct et on clique sur Confirm withdrawal pour terminer la transaction.  L'écran de confirmation apparaît :

 

 

 

En cliquant sur View withdrawals on a un historique des transferts effectués. Dans la zone Status on a d'abord l'information Initiated .

 

 

Quelques minutes plus tard c'est remplacé par Sending (Envoi) :

 

Et quelques heures plus tard on devrait voir apparaître Success.

 

Comme il s'agit de comptes SEPA ( Single Euro Payment Area = zone de règlement unique européenne ), le compte bancaire destinataire doit être approvisionné en moins de 24 heures sans frais de transfert. Les seuls frais sont ceux imputés par Kraken, dans l'exemple ci-dessus ils sont de 9 centimes d'euro. Donc ce qui va apparaître sur le relevé du compte destinataire, dans cet exemple, c'est un crédit de 759,91 €.

 


 

Les modalités d'inscription
 

Pour assurer la sécurité des comptes, éviter la fraude et parer au blanchiment, le site Kraken a instauré un système de confiance progressif à 5 niveaux appelés Tier 0, Tier 1, Tier 2, Tier 3 et Tier 4. Cela est visible dans l'onglet Get Verified :
 


 

 
 

Le niveau 0 est acquis en fournissant son identité. Il permet d'entrer sur le site, mais aucune opération n'est possible.
 

Pour le niveau 1 il faut rajouter sa date de naissance, son pays de résidence et son nr de téléphone. Seules quelques opérations en bitcoins sont alors possibles, mais pas les transferts en devises.
 

Au niveau 2 il faut justifier de son identité en envoyant par mail une copie du passeport.
 

Pour un accès complet, niveau 3, il faut délivrer des justificatifs de résidence.
 

Le niveau 4 est réservé pour les professionnels.
 


 
 

 
 

Transférer des bitcoins
 

 

Liens pour convertir des bitcoins :


> Acheter des bitcoins = De la main à la main <
Acheter des bitcoins de la main à la main, c'est-à-dire entre deux personnes en présence, revient à vendre des euros !  Ou bien à vendre tout objet ou service qui va être rétribué en bitcoins.

> Acheter des bitcoins = Convertir des en bitcoins avec Kraken <
 
Acheter des bitcoins = Convertir une devise en bitcoins avec LocalBitcoins  <
 
> Vendre des bitcoins = Convertir les bitcoins en avec Kraken <
 
> Vendre des bitcoins = Convertir les bitcoins en devise avec LocalBitcoins <
 
 
Une liste d'autres plateformes d'échange / conversion est disponible à partir des liens utiles.
 
 
 
 
Liens pour transférer des bitcoins  :
 
> De LocalBitcoins vers un autre porte-monnaie en BTC <
 
 > De Kraken vers un autre porte-monnaie en BTC <
 
> De Copay vers un autre porte monnaie en BTC <
 
> D'un porte-monnaie papier vers Copay en BTC <

 
 




 

L'Application Bitcoin Ticker Widget

 

C'est une application Android qui s'installe sur un smartphone. La description se trouve sur le Playstore Android.
 


 

Cette application est utile pour spéculer. Elle permet de suivre en temps réel le cours du bitcoin, par rapport à l'euro par exemple, et sur différentes places de marchés comme Kraken ou LocalBitcoins.
 

Des widgets peuvent être positionnés sur les pages d'accueil du smartphone, ce qui évite de lancer l'application et permet d'avoir instantanément le cours sous les yeux. Par exemple voici un écran de smartphone avec plusieurs widgets montrant les cours de plusieurs places de marchés :
 


 

 
 

En sélectionnant l'un des widgets, on a les détails suivants :
 


 

 
 

 
 

À partir du menu en haut à gauche il y a de multiples fonctions disponibles. Par exemple des alertes peuvent être créées pour informer lorsque le cours dépasse un seuil à la hausse ou à la baisse, sous forme de notification.
 

Voilà par exemple une liste de deux alertes :
 


 

 
 

Et voici l'écran de programmation d'alerte :
 


 

 



 

À propos de la spéculation avec le bitcoin
 

Voici la courbe du taux de change du bitcoin depuis janvier 2013, quand il a commencé à décoller, jusqu'à juillet 2017 :
 


 

 

Ceci est une courbe moyenne issue du site de la blockchain. En fait il n'y a pas un cours, mais plusieurs, voir le paragraphe des liens qui donne une vue d'ensemble.
 

Jusqu'en 2017 le cours du bitcoin est très volatile et très aléatoire, cela risque de continuer ainsi pendant longtemps. Ce cours aurait tendance à suivre les annonces positives ou négatives faites à son sujet, elles émanent des places financières comme le Parlement Européen, le FMI, la FED ou la BCE, ou bien des gros holdings comme Goldman Sachs. Ou encore de certains pays comme le Japon qui a reconnu le bitcoin comme une monnaie. Le cours varie aussi en fonction des évènements en sa défaveur comme par exemple les défaillances des plateformes comme MtGox ou Cryptsy relatées plus haut. Sans oublier les variations relatives des cours des devises entre elles qui vont générer une variation supplémentaire dans cette fluctuation aléatoire du cours du bitcoin.

La côte du bitcoin aurait tendance à fluctuer comme cela se passait en bourse il y a quelques décennies. Il est difficile de prévoir son cours, les analystes tentent en vain d'appliquer les règles actuelles de prévisions, mais elles ne peuvent pas s'appliquer.  En effet, actuellement les marchés de la Bourse, du Forex ou des Métaux sont contrôlés efficacement par des algorithmes. Et ces algorithmes tiennent compte des mécanismes et des produits de la finance moderne : effet de levier, vente à découvert, produits dérivés, etc. Tout ceci ne peut pas, par conception, exister pour le bitcoin. Donc aucun algorithme existant ne peut s'implémenter tel quel dans ce mécanisme particulier. Par conséquent le trading haute fréquence tel qu'on le connaît pour la finance n'existe pas encore pour le bitcoin. Cet article résume bien ce contexte particulier du bitcoin.

 

On peut imaginer qu'un gros opérateur pourrait contrôler le cours si il détient un pourcentage suffisant de la masse monétaire en circulation, 5 % ou 20 % ou 51 % ? Un peu comme un actionnaire principal. Mais cela n'est qu'une hypothèse.

 

Bref nous en sommes donc encore aux spéculations qu'ont connu nos anciens, c'est-à-dire un marché encore dominé par les petits porteurs, et indépendant de robots qui n'ont pas encore envahi la place. Cela est plutôt avantageux car même si, grâce à Internet, les opérations de change et de transfert sont relativement rapides, les variations brutales du cours demandent quelques heures. Il n'y a pas besoin d'être disponible dans la minute pour émettre un ordre d'achat ou de vente. On est encore loin du stress du trader.

 

Par exemple, en consultant le graphique du cours sur le site de la blockchain, le 31 oct 2015 le cours a fait un bond de 311 $ à 408 $, donc + 30 %, en 5 jours.

 

Ou encore entre le 26 sept 2013 et le 28 nov 2013 le cours a fait une grimpette de 104 $ à 1114 $. Probablement suite à la déclaration de la FED le 19 nov 2013 : "...la valeur du bitcoin a flambé mardi 19 novembre après que des représentants des autorités américaines ont semblé donner leur onction à cette devise virtuelle..."

Pour les chutes brutales, jusqu'à 50 %, sans discontinuer jusqu'à un rebond, on trouve aussi sur les courbes le même genre de délais, de quelques heures à quelques jours.

Ce morceau de discussion sur un forum donne quelques conseils pour ceux qui veulent se lancer dans le trading.
 

Conclusion :  ces délais à 'taille humaine' laissent encore du temps pour réagir et tenter de jouer à ce genre de loterie. Mais le conseil dominant donné par les joueurs est invariablement le suivant : Il faut se contenter d'investir l'argent que l'on est prêt à perdre !

 



 




 

La Base de Données Blockchain
 

 
 

C'est le cœur du système. Cette base de données est un fichier volumineux (plusieurs giga-octets) qui contient la totalité des échanges de bitcoins depuis sa création en 2009. Elle est publique, c'est-à-dire que n'importe qui peut y accéder pour connaître le contenu d'un porte-monnaie et savoir à partir de quel autre porte-monnaie provient ce contenu.


Il n'y apparaît que les clés publiques et les montants. On ne peut pas deviner les clés privées. Ni les identités des propriétaires des porte-monnaie.
 

En fait c'est un registre comptable, un livre de comptes en quelque sorte. Cette base de données s'appelle la blockchain, Chaîne de Blocs. Elle est dupliquée et stockée, en 2015, sur environ 10.000 à 15.000 ordinateurs connectés entre eux par le réseau internet. Il n'y a pas de blockchain originale centralisée sur un ordinateur dédié. La duplication et la mise à jour de la blockchain est automatique et immédiate dès qu'une nouvelle transaction est créée. Les ordinateurs en question peuvent être spécialisés dans cette fonction, mais certains peuvent être aussi des ordinateurs de particuliers volontaires pour participer aux calculs des échanges.
 

Ces calculs consistent à recevoir, sous forme cryptée, une nouvelle transaction de transfert entre deux portes monnaie. À vérifier les adresses des porte-monnaie concernés. À stocker ces informations dans la blockchain. À vérifier que la transaction est valide. À confirmer la transaction. Et à transmettre ces informations et ce résultat à l'ordinateur connecté suivant qui va effectuer les même opérations.
 

Des frais d'opération, fees en anglais, de quelques centimes, jusqu'à 0,02 €, sont systématiquement ponctionnés du porte-monnaie émetteur de la transaction.

L'inventeur du processus a lancé ce dispositif en 2009. Maintenant c'est comme les planètes qui tournent autour du soleil, plus rien ne peut l'arrêter.

En fait le mécanisme est plus compliqué que ces explications sommaires. Cette complexité permet d'assurer l'inviolabilité de la Blockchain.
 

 
 

Consulter le contenu d'un porte-monnaie
 

Le site qui permet d'examiner la blockchain se trouve sur ce site internet : blockchain info  
 

Pour connaître le contenu d'un porte-monnaie il faut entrer son Adresse, c'est-à-dire sa clé publique, et presser Entrée au clavier :
 


 

 
 

Voilà un exemple d'affichage du solde d'un porte-monnaie :
 


 

 
 

D'autres informations sont disponibles. Par exemple ci-dessous on peut voir l'état d'un porte-monnaie sur lequel on a transféré des bitcoins il y a quelques secondes :
 


 

 
 

C'est le bouton Transaction non confirmée ! qui indique que l'opération de transfert est en cours de vérification. Après quelques minutes on peut constater ceci :
 


 

Et au moins 10 minutes après on a ceci :
 


 

Et ainsi de suite, la quantité de confirmations peut monter jusqu'à plusieurs centaines.
 

 
 

Imprimer un QR Code
 

Le QR Code d'une clé publique, ou adresse, d'un porte-monnaie est utile pour y transférer des bitcoins à partir d'un porte-monnaie électronique comme Copay.
 

Pour l'obtenir, il faut avoir à sa disposition la clé publique du porte-monnaie, appelée aussi adresse, et se rendre sur le site : blockchain.info  
 

En haut à droite, il faut saisir, ou coller, l'adresse en question et presser Entrée sur le clavier
 


 

Le QR Code s'affiche automatiquement, il est possible de le scanner directement à l'écran. Ou bien de l'imprimer si nécessaire au moyen de tout programme de graphisme et impression. On peut faire une copie d'écran du smartphone ou du PC pour l'envoyer ensuite à celui qui en a besoin pour verser des bitcoins dans le porte-monnaie.
 

 
 

 
 


 

Si on a besoin d'imprimer ou d'afficher le QR Code d'une clé privée, par exemple pour vider un porte-monnaie papier, il faut déjà retrouver cette clé privée qui a été soigneusement stockée dans un endroit sûr. Cela peut être dans un document informatique, ou un document papier.
 

Dans le cas d'un porte-monnaie cerveau, il s'agit d'une phrase clé qui permet de re-générer la clé privée. Voir la procédure concernant un nouveau porte-monnaie cerveau.
 

Sinon, dans le cas d'un porte-monnaie papier, ça se présente sous la forme d'une chaîne de caractères cryptée, comme celle ci par exemple :
5JFq7tU1hkWqEzmwCsdJg3a2LGZqvsdqxwYpQBicvchqtjfzTJx
 

 
 

Il faut se rendre sur ce site : www.bitaddress.org
 

Pour des questions de sécurité, lorsque la page web est affichée, il est conseillé de couper sa connexion internet. Cela permet d'éviter toute fuite involontaire de données secrètes vers un hacker au cas où le PC serait infecté par un virus. La page est conçue pour s'afficher et fonctionner sans connexion.
 

 
 

Cliquer sur Détails du Porte-Monnaie :
 


 

 
 

 
 

Dans la zone prévue à cet effet, Entrez la Clé Privée, au clavier ou coller (par ex. 5JFq&tU1hk....)  :
 


 

 
 

Cliquer sur le bouton Voir les détails. Scroller vers le bas, la clé privée 5JFq&tU1hk.... apparaît de nouveau avec son QR Code qui apparaît sous le texte Clé Privée WIF.... :
 


 

 
 

Il est possible de scanner directement à l'écran. Ou bien de l'imprimer si nécessaire au moyen de tout programme de graphisme et impression. Il y a un bouton Imprimer en haut de la page qui permet de faire un PDF de ce qui est affiché à l'écran.
 

SURTOUT.... vérifier que la clé privée est toujours conservée en lieu sûr d'une part, et d'autre part détruire tout document papier où la clé privée est visible, et susceptible d'être utilisée pour vider le porte-monnaie. Vider la corbeille du PC qui pourrait contenir le PDF avec la clé privée.

Et relire l'avertissement concernant la clé privée
 

 
 


 
 

 
 

Google Authenticator
 

 
 

C'est un système de sécurité, totalement indépendant du bitcoin, qui permet de s'identifier sur des sites sensibles, Banque ou Plateforme d'échange bitcoin par exemple, de façon plus sécurisée que l'identification habituelle pseudo + mot de passe.
 

Principe de fonctionnement : un code à 6 chiffres aléatoire, qui change toute les 30 secondes, est généré au moyen de l'application Google Authenticator. Il doit être saisie sur l'écran d'identification du site sécurisé, en plus du pseudo et du mot de passe.
 

Un tutoriel et des explications plus détaillées sont aussi disponibles sur le web : Comment activer la double authentification sur ses comptes Web.
 

 
 

Obtention de la clé secrète
 

Lorsqu'on s'inscrit pour la 1ère fois sur un site sensible sécurisé, par exemple Kraken ou Localbitcoins, en plus des informations habituelles d'identité, adresse et email, il est de plus en plus demandé d'utiliser la double authentification. Pour cela, au moment de l'inscription,  le site fourni un code secret composé d'une vingtaine de caractères alpha-numériques.
Il sera utilisé au moment de la configuration de Google Authenticator, voir paragraphes suivants. Il est nécessaire de conserver ce code en lieu sûr au cas où une ré-installation de l'application doit être effectuée.
 

 
 

Installation
 

Elle se fait sur un smartphone à partir du Play Store Android :
 


 

 
 

 
 

Configuration d'un compte
 

L'application est capable de fournir des codes pour plusieurs sites qui utilisent cette technologie. Pour ajouter un nouveau compte, exécuter l'application et sélectionner les 3 points en haut à droite :
 


 

 
 

Un menu apparaît :
 


 

 
 

Sélectionner Configurer un compte, on obtient l'écran suivant :
 


 

 
 

Sélectionner Saisir la clé fournie, on arrive sur l'écran suivant :
 


 

 
 

 
 

Il faut saisir un nom de compte et la clé secrète fournie par le site. Laisser l'option Basée sur l'heure et sélectionner AJOUTER. La nouvelle configuration apparaît dans la liste de l'écran d'acceuil :
 


 

 
 

 
 

Utilisation
 

Au moment de l'identification sur le site sécurisé, il faut saisir le code à 6 chiffres indiqué par Google Authentificator. On a environ 30 secondes pour le faire, et valider la saisie, avant qu'un nouveau code soit généré.